Assurance vie : les taux de rendement en 2012.
Accueil > Nos Articles > Assurance Vie > Assurance vie : les taux de rendement en 2012.
vendredi, 14 décembre 2012

Assurance vie : Les rendements 2012

L'heure des compte a bientôt sonné. Le défilé des taux de rendement de l'assurance vie pour l'année 2012 se poursuit. Toujours le premier à communiquer, l'assureur Axa avait dévoilé un taux de base en baisse par rapport à 2011. C'est au tour de la Maaf d'annoncer les performances de ses supports en euros.

La Maaf servira à ces assurés un taux identique à celui de l'an dernier. Avec 3,20% (nets de frais de gestion, hors prélèvements sociaux) sur son contrat phare Winalto, l'assureur mutualiste sera sans doute dans la fourchette haute du tableau des performances. En communiquant avant la fin de l'année un taux de rendement honorable, la Maaf espère dynamiser sa collecte d'épargne. Depuis 2008, son contrat Winalto fait mieux que la moyenne du marché. La compagnie précise par ailleurs ne pas avoir eu besoin de piocher dans sa provision pour participation aux excédents (PPE) pour maintenir un taux de 3,20%. Pour mémoire, Axa avait annoncé un rendement de base de 2,90% pour 2012 contre 3% en 2011, et un taux boosté de 3,05% ou de 3,50% si l'épargnant respecte un seul ou les deux critères suivants : versement initial minimum de 50 000€ et un minimum de 25% de l'épargne investie en unités de compte.

Pour cette année encore, les rendements 2012 sont attendus en baisse. L'effritement des performances depuis le début des années 2000 semble inéluctable. De 5,3% en 2000, la moyenne des rendements des supports en euros a chuté graduellement à 3,4% en 2010. La moyenne de 3% de l'an passé pourrait à nouveau s'éroder en 2012, au mieux se stabiliser.

En 2011 de nombreux assureurs avaient eu recours à la PPE pour soutenir un taux en baisse. La PPE représentait 65 centimes (0,65%) pour servir un taux de 3%. 2011 fut une mauvaise année, marquée par la chute des valeurs boursières entraînant de fortes dépréciations financières pour les assureurs. En 2012, les marchés financiers ont repris de l'allant ce qui devrait permettre de soutenir les rendements. Sans compter l'effet boomerang de la diminution de la collecte qui facilite la gestion des actifs en minimisant les achats d'obligations souveraines à taux faible (OAT 10 ans de la France en-dessous de 2% depuis début décembre). En ayant moins de liquidités à investir (décollette nette de 3,4 milliards d'€ entre janvier et octobre 2012), les assureurs sont moins contraints d'acheter des emprunts d'Etat peu rémunérateurs susceptibles d'émousser les rendements.

Les assureurs devraient continuer d'utiliser les ressources de la PPE pour maintenir les performances en 2012. Ils ont encore en réserve 114 centimes (soit 1,14%) de rendement. Rappelons que la PPE appartient à la communauté des épargnants et que les compagnies disposent de 8 ans pour la leur restituer.


Article précédent: Assurance vie : la rémunération d'un contrat en euros.
Article suivant: Assurance emprunteur : garantie forfaitaire ou indemnitaire ?