COMPAREZ VOTRE ASSURANCE DE PRÊT


Image Top Avantages :

Economisez jusqu'à 15 000€ sur votre assurance de prêt immobilier

Choisissez les garanties les plus adaptées à vos besoins

Comparez gratuitement les offres assurance emprunteur

Marques

Plus de 40 établissements sollicités par nos partenaires

Image Top Avantages :

Economisez jusqu'à 15 000€ sur votre assurance de prêt immobilier

Choisissez les garanties les plus adaptées à vos besoins

Comparez gratuitement les offres assurance emprunteur

Comparez jusqu'à 5 devis et économisez !

Images 1 colonne 1

Complétez en moins de 3 min le questionnaire.

Images 2 colonne 2

Comparez et choisissez librement.

Images 3 colonne 3

Recevez votre contrat sous 48h à votre domicile

.


Qu'est ce que l'assurance prêt immobilier ?

L'assurance prêt immobilier, autrement appelée assurance emprunteur, s'adresser aux emprunteurs d'un prêt immobilier pour les couvrir dans les meilleures conditions contre le risque de ne plus pouvoir rembourser les échéances du prêt immobilier (en cas de décès, invalidité, maladie etc.).

Pourquoi souscrire une assurance prêt immo ?

L'assurance crédit immobilier a un double objectif. D'une part, elle permet à la banque d'être remboursée même si l'emprunteur est dans l'incapacité de le faire. D'autre part, elle protège ses héritiers contre toute obligation de s'acquitter de la dette de l'emprunteur en cas de décès de ce dernier.Profitez de la loi Lagarde pour mettre en concurrence votre banque sur l'assurance crédit immobilier et faîtes ainsi d'importantes économies.



Actualité de l'assurance emprunteur


Changement d'assurance de prêt : quels profils réalisent le plus d'économie ?

Adopté en janvier 2017, l'amendement Bourquin permet à tout emprunteur ayant contracté un prêt immobilier depuis le 26 février 2017 de changer d'assurance chaque année et ce sur la durée de son crédit. Cette faculté est offerte à tous à compter du 1er janvier 2018. Magnolia, courtier leader du marché de l'assurance de prêt, a évalué les gains que peuvent réaliser les emprunteurs selon leur profil en faisant jouer la concurrence. Qui a intérêt à en profiter pour faire de belles économies ?

Délégation d'assurance pour les jeunes actifs non fumeurs

Premiers gagnants, les jeunes actifs. La délégation d'assurance profite d'abord aux emprunteurs de moins de 40 ans, en bonne santé et non fumeurs. Selon les calculs de Magnolia, un couple composé d'un homme de 39 ans et d'une femme de 35 ans, employés tous deux en CDI, ayant emprunté 250 000€ sur 20 ans en janvier 2014 avec un taux d'assurance de 0,4% par personne peut économiser plus de 27 000€, soit 150€ par mois sur la durée totale de leur crédit. L'offre externe peut se négocier entre 0,051% et 0,7% par personne, soit une mensualité moyenne d'assurance de 21,39€ contre 166,66€ actuellement. Le coût total de l'assurance est quasiment divisé par 9 !

Attention à vérifier que le nouveau contrat d'assurance bénéficie de la clause d'irrévocabilité des garanties. Cela signifie que les conditions sont maintenues quand bien même la situation de l'emprunteur aurait évolué en cours de prêt. Le tarif négocié ne pourra être modifié par l'assureur même si l'état de santé de l'emprunteur se dégrade.

Intérêt de changer d'assurance pour les seniors

Sous réserve que la situation de l'emprunteur n'ait pas évolué en sa défaveur (risque de santé), un senior peut tout à fait envisager de changer l'assurance de son crédit immobilier pour en diminuer le coût. Le contrat groupe de la banque prêteuse ne bouge pas d'un iota jusqu'au remboursement final du prêt. : la mensualité de l'assurance est constante, car elle est calculée sur la base du capital emprunté. Celle d'une assurance externe est en revanche basée sur le capital restant dû, elle est donc revue à la baisse à chaque échéance. Magnolia a calculé qu'un couple de plus de 60 ans ayant acquis une maison secondaire en 2011 et supportant une mensualité d'assurance de prêt de 100€ par mois pourra, dès janvier 2018, changer pour un contrat individuel qui lui coûtera 74,73€/mois, soit une économie de plus de 3 000€ sur la durée restante.

La substitution annuelle de l'assurance de prêt est aussi l'occasion offerte aux anciens malades de souscrire un contrat adapté à leur nouvelle situation. Le droit à l'oubli permet aux personnes guéries d'un cancer depuis 10 ans de ne pas déclarer leur ancienne pathologie.

Faites-vous aider par un courtier en assurance pour optimiser la démarche et réaliser les économies les plus substantielles en changeant dès janvier 2018 votre assurance emprunteur.

L’assurance crédit immobilier en 5 questions

Tout individu désireux de souscrire un prêt immobilier est également tenu de contracter une assurance adéquate : une assurance crédit immobilier, également appelée assurance de prêt ou encore assurance emprunteur. Le but ? Donner à l’emprunteur la possibilité d’honorer le remboursement de ses dettes, même s’il se retrouve dans une situation délicate ou dans la précarité.

Qu’est-ce qu’une assurance crédit immobilier ?

L’assurance de prêt immobilier est une mesure visant à préserver l’emprunteur et sa famille de différents accidents de la vie. S’étalant sur le long terme, cette assurance de prêt n’est pas obligatoire, mais souvent recommandée, voire exigée par l’organisme prêteur.

Outre la protection du débiteur et de ses proches, ce type d’assurance protège également les banques contre les risques d’incapacité de paiement des dettes. Voici quelques exemples des risques couverts par l'assurance emprunteur :

  • Le décès de l’emprunteur ou de l’un de ses proches
  • La maladie et l'invalidité permanente touchant directement l’emprunteur ou sa famille
  • La perte d'emploi

Pourquoi souscrire une assurance crédit immobilier ?

Souscrire une assurance crédit immobilier va à la fois de l’intérêt de la banque et de celui de l’emprunteur. Pour la banque, cette étape garantit la sécurité dans la mesure où l’emprunteur se retrouve dans l’incapacité d’assumer le paiement des mensualités.

Certes, même si la banque prend toutes les précautions nécessaires pour ce genre d’opération, elle ne peut pas contrôler les aléas de la vie pouvant mettre le débiteur dans une situation financière précaire.

Pour l’emprunteur, ladite assurance assure sa protection et sa famille peut également en jouir. Ainsi, au cas où l'emprunteur serait en difficulté, il reviendra à la compagnie d’assurance de régler les mensualités restantes.

Quelle assurance crédit immobilier choisir pour son projet ?

L’aide d’un professionnel en la matière se révèle incontournable quand il s’agit d’effectuer une comparaison des différentes offres d’assurance crédit immobilier qui se présentent à vous. Il est donc conseillé de se tourner vers un cabinet d’expertise pouvant répondre à toutes vos questions relatives aux garanties des assurances emprunteurs. Il est capital de s’assurer pour tous les accidents de la vie pouvant survenir : invalidité, perte d’emploi… Ils sont couverts par le contrat d’assurance, et ce pendant toute la durée du prêt.

Combien coûte en moyenne une assurance crédit immobilier ?

Afin d’établir le coût d’une assurance crédit immobilier, la compagnie d’assurance réalise d’abord une évaluation du niveau de risques de l’emprunteur. Pour ce faire, elle prend en considération les différents éléments suivants :

  • L’âge du souscripteur
  • L’état de santé de l’emprunteur
  • Les antécédents médicaux de ce dernier
  • Les risques relatifs à son activité personnelle
  • La durée estimée du crédit

À ce sujet, différents simulateurs d'assurance crédit immobilier sont disponibles en ligne, si vous souhaitez avoir une fourchette de prix d’une assurance emprunteur.

Pourquoi changer d’assurance de prêt immo ?

Différentes raisons peuvent pousser l’emprunteur à chercher ou à changer d’assurance crédit immobilier : faire baisser les cotisations, ajouter des garanties supplémentaires… Il est donc recommandé de comparer régulièrement les tarifs des assurances de prêts immobilier afin de dénicher la meilleure protection au meilleur prix.

De plus, la loi autorise le changement d’assurance emprunteur en cours de prêt, mais il y a toutefois une condition à respecter : la souscription doit dater de moins de douze mois ou de plus d'un an.