Santé : aromathérapie et homéopathie, 2 solutions simples et naturelles pour lutter contre le rhume

Mal fréquent entre l'automne et l'arrivée du printemps, le rhume peut se soigner facilement grâce aux alternatives aux traitements allopathiques habituels. Dès les premiers symptômes, ayez un réflexe simple et naturel en utilisant les huiles essentielles et les médicaments homéopathiques.

Huiles essentielles, aides précieuses contre le rhume

Plusieurs huiles essentielles (HE) peuvent lutter efficacement contre le rhume. Cinq sont à privilégier car elles possèdent des vertus diverses : purifier l'air, désinfecter les voies respiratoires, réduire les risques de contamination et redonner du tonus.

L'HE de ravintsara ("bonne feuille" en malgache) est une huile majeure en aromathérapie, sa fonction principale étant combattre les infections hivernales. Riche en actifs antiviraux, elle va stimuler l'appareil cardio-respiratoire, favoriser la respiration et désencombrer les bronches. Elle s'applique sur le dos ou le thorax en mélange dans une huile végétale (huile de pépins de raisin ou de noisette par exemple pour leur pouvoir de pénétration de la peau). Utilisée en diffuseur, elle va aider à purifier l'air.

Quatre autres HE peuvent être utilisées en synergie avec la première pour décupler les bienfaits. :

  • l'HE de thym à linalol est anti-infectieuse, antivirale et antibactérienne ;
  • réputée pour dégager la respiration, l'HE de pin sylvestre est merveilleuse en diffusion, elle aurait même des effets similaires à la cortisone ;
  • elle aussi incontournable en aromathérapie, l'HE d'arbre à thé (tea tree) soigne les infections ORL tout en ayant une action purifiante et assainissante ;
  • l'HE d'eucalyptus radié est traditionnellement utilisée pour libérer les voies respiratoires ; elle est expectorante, anticatarrhale et mucolytique, et facilite la décongestion nasale.

Pensez à consulter un aromathépeute ou à prendre l'avis de votre pharmacien pour utiliser les HE sans risques de contre-indications.

L'homéopathie, la méthode douce pour contrer les maux de l'hiver

Le rhume ou rhinopharyngite peut être traité par l'homéopathie. En fonction des symptômes, les remèdes diffèrent :

  • écoulement nasal clair et narines irritées, l'Allium cepa 5 CH est conseillé ;
  • le nez coule toute la journée et se bouche la nuit, vous prendrez plutôt Nux vomica 5 CH ;
  • si le nez est bouché en permanence, plutôt Sambucus nigra 5 CH.

Il existe d'autres solutions homéopathiques pour soigner le rhume. Consultez un médecin homéopathe : la consultation est remboursée par la Sécu sur la base du tarif d'une consultation classique chez un généraliste ; les médicaments sont quant à eux pris en charge au taux de 30%.

Votre mutuelle peut compléter ces remboursements, voire prendre en charge les dépenses en aromathérapie sous forme de forfait.



Par , le vendredi 6 octobre 2017

Partager cet article :