Les dépenses de santé ont augmenté de 350% depuis 1950

Les Français consomment 3,5 fois plus de soins et de biens médicaux qu'il y a 65 ans. En parallèle, la santé de la population s'est nettement améliorée, favorisant ainsi l'allongement de l'espérance de vie. Le système de santé a lui aussi évolué depuis 1950, avec l'entrée en jeu des organismes complémentaires pour compenser le régime général.

L'espérance de vie a progressé de 16 ans depuis 1950

Dans son rapport de juillet sur les dépenses de santé, la DREES (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) a évalué la part de consommation des soins et biens médicaux à 8,9% du PIB en 2015. Elle était de 2,5% dans les années 1950, soit une progression de 350% en 65 ans ! Résultat : la population est en meilleure santé et a gagné 16 ans d'espérance de vie dans l'intervalle.

Le rôle croissant des complémentaires santé

Cet accroissement fulgurant des dépenses de santé s'est accompagné au fil des ans de mesures destinées à juguler le déficit de la Sécurité Sociale en sollicitant notamment la participation financière des assurés. Depuis les années 80, la croissance des dépenses de santé a pu être ralentie en partie grâce aux franchises médicales, à la participation forfaitaire et au déremboursement de certains médicaments. En 2015, l'Assurance Maladie a pris en charge 77% de la consommation de soins et de biens médicaux. La part financée par les organismes complémentaires (mutuelles, sociétés d'assurance, institutions de prévoyance) est elle passée de 10,4% à 13,4% entre 1990 et 2010.

95% de personnes couvertes par une complémentaire santé

Aujourd'hui 95% de la population bénéficie d'une couverture complémentaire. En 1960 seuls 31% des Français disposaient d'une mutuelle, en grande majorité par le biais de leur entreprise. La nécessité de compenser les restes à charge face à la régulation indispensable du régime général a favorisé l'ouverture du marché des contrats individuels et engendré la mise en place de dispositifs publics d'aide (CMU-C et ACS).



Publié le mardi 8 août 2017

Partager cet article :