Santé : la surconsommation de médicaments chez les seniors augmente les risques de décès

Les Français sont de grands consommateurs de médicaments. Ils en avalent 30% de plus que la moyenne européenne et trois fois plus que dans les pays les plus vertueux*. Une surconsommation qui concerne en premier lieu les personnes de plus de 65 ans au risque de provoquer de graves accidents de santé.

Les seniors polymédiqués

Dans son édition d'octobre, le magazine 60 millions de consommateurs révèle les résultats d'une étude sur la polymédication chez les seniors réalisée par la société OpenHealth. Plus de 150 000 personnes dites "polymédiquées" (au moins 7 médicaments différents par jour), âgées de 65 ans et plus, ont été suivies durant trois mois. Le constat est préoccupant : cette surconsommation de médicaments augmente les risques d'accidents médicamenteux sévères, entraînant l'hospitalisation voire le décès.

Surconsommation de médicaments et accidents graves

La population étudiée consomme en moyenne 14,4 médicaments différents par jour (prescrits et automédication), des traitements le plus souvent destinés à soigner des maladies chroniques (antihypertenseurs, antidiabétiques, anti-thrombiques, anti-inflammatoires, psychotropes). Près de 9 patients sur 10 sont confrontés en continu à plus de 3 associations médicamenteuses à risques. L'interaction et la surconsommation de ces médicaments sont à l'origine d'EIMG (Effets indésirables Médicamenteux Graves) comme l'hémorragie ou les troubles de la conscience. Seules 0,5% des personnes de la cohorte n'encourent aucun risque iatrogénique grave.

Quid de la coordination des soins ?

Ces accidents dus à la plymédication ont entraîné plus de 140 000 hospitalisations en 2013 (chiffres de l'Assurance Maladie) et tué plus de 7 000 personnes. Cette étude pose clairement la question de la coordination des soins, un rôle qui revient au médecin traitant, le seul à pouvoir effectuer un suivi du patient dans sa globalité. Elle s'interroge également sur l'approche non médicamenteuse pour la prise en charge de certains troubles et sur la prévention indispensable des accidents liés à la surconsommation de médicaments chez les seniors.

réf/*chiffres OCDE Panorama de la santé 2015

étude OpenHealth réalisée sur 154 292 patients de plus de 65 ans entre le 1er septembre et le 30 novembre 2016



Par , le jeudi 5 octobre 2017

Partager cet article :