L'alimentation intuitive pour garder la ligne

Voici les résultats d'une étude scientifique qui risque de porter un coup dur à tous les régimes amaigrissants. D'après les chercheurs de l'Inserm, manger uniquement quand on a faim est associé à un risque plus faible de surpoids et d'obésité. Plutôt que se jeter sur le frigo quand vous êtes stressé, écoutez votre corps et adoptez l'alimentation intuitive.

Une étude sur 50 000 personnes
Les chercheurs français de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) ont réalisé une vaste étude auprès de 50 000 participants hommes et femmes âgés de 50 ans en moyenne. Ils observent depuis 2009 les déterminants des comportements alimentaires et les liens entre alimentation et santé. Manger quand on a faim et s'arrêter une fois rassasié serait un comportement vertueux qui permettrait d'éviter les kilos en trop, voire l'obésité.

Ecouter sa faim pour être mince
Il s'agit de la première étude de grande ampleur à avoir analysé l'association entre alimentation intuitive et indice de masse corporelle. Les personnes ayant une alimentation intuitive, c'est-à-dire qui écoutent leur faim et mangent sans se restreindre pour des raisons physiques plutôt qu'émotionnelles, limitent les risques de surpoids. S'arrêter de manger quand on a plus faim permet de mieux contrôler son poids. Logique, encore fallait-il le prouver. L'étude révèle en outre que la restriction, donc les régimes, n'ont pas d'efficacité sur le long terme.

source : Inserm, NutriNet-Santé, étude de cohorte sur les comportements alimentaires et les relations Nutrition-Santé



Publié le mardi 12 avril 2016

Partager cet article :